En poursuivant votre navigation sur Centaure.com, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites et d’améliorer la qualité des contenus proposés. En savoir plus.
Logo Bretagne Le leader de la formation à la sécurité routière
menu
contact
Stages récupération de points Stages clients Groupama Stages Grand Public Stages Particuliers

La somnolence au volant

La somnolence au volant est la première cause d’accident sur autoroute. Un danger souvent difficile à évaluer pour les automobilistes, mais qui peut entraîner de graves conséquences, même sur de courts trajets.

La somnolence se traduit par une difficulté à rester éveillé, provoquant des risques d’endormissement. Elle se manifeste généralement par des bâillements répétés et des paupières qui s’alourdissent puis entraîne des périodes dîtes de « micro-sommeils », d’une durée de 1 à 4 secondes.
 

Les principales causes de la somnolence

Le facteur principal responsable de cet état est l’accumulation du manque de sommeil, qui provoque une « dette de sommeil ».

Un repas trop riche avant de prendre le volant peut également entraîner l’endormissement. Surtout s’il est agrémenté d’alcool, même avec une consommation modérée. Par ailleurs, la climatisation et le chauffage, utilisés de manière excessive, peuvent être des facteurs aggravants, tout comme une mauvaise aération du véhicule.

Autre cause possible : la monotonie du trajet, notamment lors des départs en vacances. En effet, 1 conducteur sur 2 réduit son temps de sommeil habituel à cette période, pour partir plus tôt ou pour prendre le temps de préparer le chargement du véhicule. 
 

 

Enfin, certains médicaments présentent des risques pour la conduite. lls sont indiqués par ce pictogramme. Reportez-vous toujours à la notice avant de prendre la route.

 

Quelques chiffres à connaître

- 30 % des conducteurs français déclarent avoir conduit en état de somnolence au moins une fois dans l'année et 3 % au moins une fois par mois (enquête AFSA en 2007 auprès de 40.000 conducteurs français).
- 17 heures de veille active sont équivalentes à un taux d’alcoolémie de 0,5 g dans le sang.
- L’état de somnolence multiplie le risque d’avoir un accident par 8.
- Les heures à risques sont situées entre 2h et 5h et entre 13h et 15h.
- En roulant à 130 km/h, un conducteur parcourt 180 mètres pendant une période d’endormissement de 5 secondes.

Quels sont les premiers signes ?

Écouter les signaux envoyés par le corps est le moyen le plus efficace de lutter contre la somnolence. Il est alors impératif de s’arrêter et de faire une vraie pause.

Le clignement des yeux, les paupières qui s’alourdissent ou encore les bâillements successifs font partis des premiers signes d’alerte. Il est alors de plus en plus difficile de conserver un regard fixe et de se concentrer correctement sur sa conduite.

Des douleurs peuvent également apparaître au niveau du dos. La nuque et les épaules se raidissent et le besoin de changer de position est incessant.

Peu sollicitées, les jambes peuvent s’engourdir et accentuer alors l’inconfort en situation de conduite. Il est également possible de ressentir des fourmillements.

Enfin contrairement aux idées reçues, les accidents mortels dus à la somnolence se produisent sur des trajets en ville (54 %) et lors de trajets courts (85 %) (Journal of sleep research 2010 Inrest / CHU de Bordeaux / INSERM / ASFA Paris France). La vigilance ne s’impose donc pas uniquement aux grands trajets type départ en vacances.

Comment prévenir la somnolence ?

Pour éviter les risques liés à la somnolence, il est important de bien dormir avant de prendre la route. Une nuit de 7 heures minimum est vivement recommandée la veille du trajet.

Si la somnolence se fait ressentir lorsque vous êtes en situation de conduite, arrêtez-vous dès que possible pour faire une pause sur une aire de repos ou dans un lieu calme et protégé. N’hésitez pas à sortir de la voiture et à vous relaxer. Pour cela, il est conseillé de marcher quelques minutes ou de faire quelques exercices, en vous étirant pour détendre vos bras et vos jambes. Respirez profondément, en inspirant par le nez et en expirant par la bouche.

Il est également recommandé de faire une sieste de 15 minutes. L’objectif n’est pas de s’endormir à tout prix, mais de se détendre et de se reposer. Étendez votre siège, fermez les yeux et relaxez-vous.

Veillez également à ouvrir les portières pour aérer le véhicule et à bien vous hydrater en prenant une collation.

Les comportements à éviter

« L’air frais tient en éveil » : une idée reçue qui ne permet pas de lutter contre la somnolence. Ouvrir la fenêtre en grand dissipera seulement un instant l’état d’endormissement et les signes de fatigue réapparaîtront très vite.

« Boire un café » : une mauvaise bonne idée, car la caféine n’agit pas immédiatement et l’effet est de courte durée.

« Mettre de la musique » : augmenter le volume de l’autoradio est à éviter car il peut déconcentrer le conducteur et n’agit en aucun cas contre la somnolence.

« Fumer » : la fumée réduit la quantité d’oxygène dans le véhicule. Ce manque d’air favorise l’apparition de la fatigue.

Centaure montre, démontre et fait vivre

Centaure s’engage pour sensibiliser les conducteurs aux risques routiers liés à la somnolence lors de ses formations. Bénéficiez de toute notre expertise et de notre savoir-faire pour mieux comprendre et prévenir l’état de somnolence sur la route

 

Pour plus d'informations sur le réseau Centaure,Contactez-nous
Accueil

11 centres
de formation

Alsace - Lorraine Bourgogne - Franche Comté Bretagne Centre Atlantique Midi-Pyrénées Nord-Pas de Calais - Picardie Paris - Ile-de-France Paris - Normandie Provence - Méditerranée Rhône-Alpes Sud-Ouest
N°1 de la formation à la conduite sécurité sur site protégé, Centaure se distingue par des infrastructures et ses équipements au service des conducteurs.

11 CENTRES DE FORMATION
CHOISISSEZ LE VOTRE !

Centre n°1


Bretagne
/FCKeditor/UserFiles/Image/Visuels-Centre-Page-d-accueil/centre-bre.jpg
A 10 MINUTES DE RENNES :
3 PLATEAUX D ’EXERCICES, 1 PISTE MOTO
16 VEHICULES, 1 CENTRE DE BILAN TECHNIQUE


Centaure
Le Bois-Doré - RN 24
35650 LE RHEU

Tél. : 02 99 14 67 77
Fax : 02 99 14 67 70
Plan d'accèsLe centrePédagogieL'équipe
Formation pour l'entrepriseFormation pour
l'entreprise
Stage récupération de pointsStage récupération
de points
Stage prévention sociétaire GroupamaStage prévention
sociétaire Groupama
Stage prévention sociétaire Groupamastage particuliers

Nos 11 centres ...

Nos 11 centres régionaux de formation :

menu - nos centres

 
Suivez-nous
Partenaires
Groupama
Valid XHTML 1.0 Transitional