En poursuivant votre navigation sur Centaure.com, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites et d’améliorer la qualité des contenus proposés. En savoir plus.
Logo Bretagne Le leader de la formation à la sécurité routière
menu
contact
Stages récupération de points Stages clients Groupama Stages Grand Public Stages Particuliers
mars 2018
 

Morbihan : hausse du nombre de tués sur la route en 2017

Alors que la mortalité routière a légèrement diminué en France en 2017, elle a augmenté de 18 % dans le Morbihan par rapport à 2016.
/FCKeditor/UserFiles/Image/Tetiere/Fotolia_20299881_L-tetiere.png
 
Selon le bilan de l’observatoire de la sécurité routière dans le Morbihan, 40 personnes ont perdu la vie sur les routes du département breton en 2017 contre 34 en 2016, soit 6 tués supplémentaires. Le nombre d’accidents corporels est resté stable avec 589 accidents contre 584 en 2016 (+1 %), mais le nombre de personnes blessées a diminué de 3,5 % (774 contre 747 en 2016).

Sur les 40 personnes décédées, la moitié était des automobilistes. Les conducteurs de deux-roues motorisé et les cyclistes sont les usagers qui ont été les plus touchés par la hausse de la mortalité routière. Ainsi, le nombre de tués chez les conducteurs de deux-roues motorisé a augmenté de 43 % (10 tués) et on dénombre 4 victimes chez les cyclistes alors qu’il n’y en avait pas en 2016. Enfin, la mortalité des piétons reste stable avec 6 tués en 2017, dont 4 sont décédés la nuit hors agglomération. Concernant l’âge des personnes décédées, la moitié avait moins de 34 ans.

La première cause des accidents mortels est la consommation d’alcool ou de drogues au volant, qui concerne 2 tués sur 5. La présence de stupéfiants associés à de d’alcool a été mise en évidence dans 7 accidents mortels. En outre, le taux moyen d’alcoolémie constaté est de 1,91 g/l de sang alors que la limite maximale autorisée est de 0,5 g/l de sang.

La vitesse, impliquée dans 8 accidents mortels, est le second facteur d’accidents mortels. Elle est suivie du refus de priorité (5 accidents mortels).

Face à cette hausse de la mortalité routière, le préfet du Morbihan a lancé un appel à projets pour la sécurité routière. Les associations peuvent déposer leur dossier présentant leurs actions avant le 31 mars 2018. Les projets doivent s’inscrire dans le cadre des 5 enjeux du plan départemental
2018-2022 : risque routier professionnel, alcool et/ou stupéfiants, jeunes, seniors, deux-roues motorisé.

Source : Bilan 2017 de la sécurité dans le Morbihan, préfet du Morbihan
Pour plus d'informations sur le réseau Centaure,Contactez-nous
Accueil

11 centres
de formation

Alsace - Lorraine Bourgogne - Franche Comté Bretagne Centre Atlantique Midi-Pyrénées Nord-Pas de Calais - Picardie Paris - Ile-de-France Paris - Normandie Provence - Méditerranée Rhône-Alpes Sud-Ouest
N°1 de la formation à la conduite sécurité sur site protégé, Centaure se distingue par des infrastructures et ses équipements au service des conducteurs.

11 CENTRES DE FORMATION
CHOISISSEZ LE VOTRE !

Centre n°1


Bretagne
/FCKeditor/UserFiles/Image/Visuels-Centre-Page-d-accueil/centre-bre.jpg
A 10 MINUTES DE RENNES :
3 PLATEAUX D ’EXERCICES, 1 PISTE MOTO
16 VEHICULES, 1 CENTRE DE BILAN TECHNIQUE


Centaure
Le Bois-Doré - RN 24
35650 LE RHEU

Tél. : 02 99 14 67 77
Fax : 02 99 14 67 70
Plan d'accèsLe centrePédagogieL'équipe
Formation pour l'entrepriseFormation pour
l'entreprise
Stage récupération de pointsStage récupération
de points
Stage prévention sociétaire GroupamaStage prévention
sociétaire Groupama
Stage prévention sociétaire Groupamastage particuliers

Nos 11 centres ...

Nos 11 centres régionaux de formation :

menu - nos centres

 
Suivez-nous
Partenaires
Groupama
Valid XHTML 1.0 Transitional